Accueil ::> Disciplines ::> PEAC - arts & culture ::> EPI Street Arts - réalisation d’une fresque engagée

EPI Street Arts - réalisation d’une fresque engagée

vendredi 18 mai 2018, par M. MATHIEU.

Dans le cadre d’un partenariat entre des professeurs du collège (Mmes AMEDEE, DETHOREY & M. CORDIER), l’association "Orn’en ciel" (Mme ESTENNE, présidente) et un artiste plasticien alençonnais (Alexandre MARNAT), les élèves de la classe de 3A se sont engagés à la rentrée dans un projet de réalisation d’une fresque engagée.

Ce projet s’inscrit dans les programmes disciplinaires et dans l’EPI Street Arts.
La fresque d’une dimension de 5 X 2m a été réalisée au collège, en extérieur sur plusieurs panneaux de contreplaqué, lors de 3 séances de 2h avec l’artiste plasticien.

Lors de la 1re séance de travail du mardi 13 mars 2018 en M2, l’artiste A. MARNAT a pris contact avec l’ensemble des élèves de 3e et a présenté son travail dans les arts de rue (diaporama en amphithéâtre).

3 autres séances, de 2h chacune, ont suivi les mardis 20 mars, 27 mars et 03 avril 2018 (report du motif et mise en couleurs de la fresque).

La fresque fait suite aux interventions de l’association "Orn’en ciel" du 30 janvier 2018 et s’inscrit dans le cadre de la prévention de l’homophobie.

Engagée, celle-ci est désormais exposée au parc des Promenades d’Alençon et ce depuis le vendredi 18 mai 2018 lors d’une semaine consacrée à de la prévention (la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie avait lieu le jeudi 17 mai 2018).

Un vernissage a eu lieu avec les élèves de 3A au parc des Promenades le vendredi 18 mai 2018 en présence de Mme MONCADA, IA-DASEN de l’Orne, de Mme FORÊT-SIMON, Secrétaire Générale, de M. JOUTEL, IEN-IO, de Mme ESTENNE, Présidente de l’association Orn’en ciel, de M. MARNAT, artiste alençonnais.

M. MATHIEU, Principal-Adjoint du collège Saint-Exupéry est revenu sur la nécessaire prévention dont l’Éducation nationale a la charge :

« La lutte contre l’homophobie figure dans les programmes d’EMC, la campagne L’homophobie n’a pas sa place à l’École a été menée par le Ministère en 2015-16.
Le débat sur le mariage pour tous a secoué la société française, parfois avec beaucoup de violence. Les mentalités et les droits évoluent, mais on peut encore assister à une résurgence de l’homophobie. Ces comportements sont contraires à l’humanisme qui est au cœur de l’Ecole et aux valeurs de la République que nous avons pour mission de transmettre à tous les élèves.
Comme l’a écrit M. BLANQUER, Ministre de l’Education nationale, la liberté, c’est d’être soi-même en confiance. L’égalité, c’est le rejet de toutes les formes de discrimination. La fraternité, c’est le respect de l’autre. C’est en enseignant ces valeurs que l’Ecole fait reculer l’obscurantisme, l’intolérance et la haine.
Il revient à l’Ecole de favoriser l’inclusion des élèves au sens large, quelle que soit la couleur de peau, l’origine sociale et territoriale, la religion, ou encore l’orientation sexuelle.
Pour cela, lutter contre le harcèlement, œuvrer pour l’égalité fille garçon, agir contre l’homophobie, casser les préjugés et les stéréotypes, et comme l’écrivait VOLTAIRE en son temps « écraser l’infâme ».

Madame MONCADA a ensuite pu échanger avec les jeunes de 3e et a félicité chaleureusement les élèves pour leur engagement et la réussite de l’œuvre réalisée.

M. DARCISSAC, Maire d’Alençon, a ensuite rejoint le vernissage.

Un verre de l’amitié a été offert aux élèves, personnels et adultes présents.

Dans quelques semaines, la fresque réintègrera le collège Saint-Exupéry et sera définitivement installée au self afin qu’elle puisse témoigner, au quotidien, de l’engagement dont les jeunes ont su faire preuve avec brio et dont ils sauront de nouveau faire preuve, sans conteste, dans leur vie de futur citoyen éclairé et solidaire.

Les élèves, quant à eux, pourront choisir de présenter cette œuvre, dans le cadre de l’EPI Street Art, à l’oral du DNB.